Europe et Philosophie

"Un spectre hante l’Europe d’aujourd’hui. Et c’est pour la première fois maintenant, - l’Europe elle-même" écrivait Jean-Pierre Faye en 1992. Spectre de l’Europe, réplique du communisme dont parlait Marx en 1848, mais pour beaucoup spectre inversé. L’Union Européenne serait l’aile marchante de la globalisation des échanges, l’instrument de démantèlement des augustes Nations et de leurs systèmes sociaux et politique. Spectre aussi, celui du IIIème Reich, de la bataille de Leipzig ou de la guerre de Trente ans, massacres, cauchemars. Mais aussi Saint Empire, Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, Traité de Rome, spectre, rêve, idéal qui forme le tissu de nos songes. Mémoire plus profonde, étagée et multiple.

L’Europe constitue une horizon qui bouleverse les vies politiques nationales et une question car nul ne sait exactement ce qu’elle est, si pourtant elle est présente, partout et nulle part. Ellle est un rébus et un objet impossible, couteau sans manche dont on aurait enlevé la lame.

Ce groupe de travail intitulé "Europe et philosophie" a pour vocation d'organiser des conférences annuelles portant sur la question européenne. Vous trouverez donc sur ce site leur compte-rendu mais aussi quelques articles , textes classiques ou études déjà anciennes ou contemporaines, qu’il s’agisse de littérature, de philosophie, d’histoire comme matériaux pour éclairer cette question : qu’est-ce que l’Europe ?

 

Responsable F. Lelièvre.

 

 

 

Il n'y a aucun article dans cette catégorie. Si des sous-catégories sont affichées sur cette page, elles peuvent contenir des articles.

Sous-catégories